COMMUNIQUE « TELETRAVAIL »

Lors de la réunion du comité d’entreprise du 28/09/17 la direction a informé les élus de sa volonté de mener, d’ici la fin de l’année 2017, un processus de négociations avec les syndicats représentatifs ; sujets :

  • Télétravail
  • Conditions des déplacements internationaux
  • Intéressement
  • Perco
  • Mutuelle (appel d’offre préalable)
  • Projet Restaurant entreprise bâtiment C, optimisation des espaces de travail bâtiments B, D.

 

Le président est resté plus qu’évasif sur ses volontés et a confié cette mission à notre manageuse de transition (rein à voir avec le système digestif), précisant qu’à l’issue elle quitterait notre entreprise. Aucune projection ni perspective. Délai imposé très court.

Pour notre part, nous avons soumis nos priorités de négociation tout en indiquant que nous restions assez dubitatifs sur le procédé. En effet, depuis la signature de 2 accords d’importance (QVT & GPEC-EGALITE PRO) en novembre 2016, à aucun moment la direction ne nous aura permis de nous mettre en ordre de marche pour suivre et faire « vivre » ces accords pourtant engageants, un an de perdu. Dès lors comment croire à ce que l’on nous raconte ? Est-ce une volonté de plaire à l’inspection du travail qui « grince » depuis le P.d.V de 2016 ? on peut s’interroger..

Nous proposions de traiter dans cet ordre :

  • Base de données économiques et sociales (obligatoire depuis juin 2014 !) – essentielle !
  • Plan d’épargne entreprise
  • Plan de mobilité (en remplacement de l’accord dénoncé sur le transport collectif)
  • Classifications et seuils d’accueil des titulaires de BAC +2/3/4/5 (BTS / DUT / DU / License pro / etc.).

Un consensus sera trouvé sur ces sujets,

  • Avenant contrat Génération (réécriture de l’article 6 intégrant les primes dans le calcul du salaire de référence –seuils d’accueil des titulaires de BAC+2/3/4).
  • Avenant de prolongation de l’accord égalité Hommes/Femmes – QVT.
  • Trouver un Accord sur le télétravail
  • Accord sur le contenu et les accès sur la Base de données économiques et sociales.
  • Lancer un appel d’offre afin de proposer une Mutuelle couvrant mieux les soins à cout constant (DRH seule).
  • Faire chiffrer le coût d’une réhabilitation du bâtiment C. Idée bonne mais coût devrait être dissuasif (DRH seule).

Les 2 premiers points (des avenants) seront traités rapidement.

Ainsi, avons-nous été conviés à une réunion de négociations sur le Télétravail mercredi 11 octobre. la direction proposant un « accord » tout fait accompagné d’une « liste de fonctions éligibles ».

Ce matin, vendredi 13 octobre, seconde réunion, nous quittons la pièce 1h plus tard, consternés par l’attitude de la DRH qui nous taxe d’être les empêcheurs de tourner en rond. Réaliser un vrai travail préparatoire sur des objectifs partagés, ça n’est pas possible. On a l’habitude, c’est dans l’air du temps, tout est de la faute de vos représentants. Nous indiquions pourtant que, sans aucune base de travail, aucune étude de charge, aucune étude d’impact de la réorganisation du P.d.V, la direction veut courir plus vite que la musique.

Nous proposons de prendre le temps de la réflexion, de la préparation des moyens et organisations à mettre en place avant de proposer un accord COLLECTIF, dans l’idée de démarrer officiellement en janvier 2018 (rien n’empêche de l’occasionnel en période de test d’ici là). Fin de non-recevoir. La DRH veut signer rapidement et on verra bien ensuite.

Vous consulter sur votre charge de travail, établir une charte des droits à la déconnexion, organiser pour ouvrir le télétravail aux ETDAM,… « on verra bien ».

Cette méthode utilisée par la direction depuis 3 ans est un véritable poison. Les « on verra », à la CGT on connait…vous aussi ?…

Laissons donc les grandes personnes s’occuper de nous proposer de bons dispositifs, à l’image du « plan de mobilité » inventé en catastrophe par la direction, nous sommes sur la bonne voie…

La CGT Primetals France. 16 octobre 2017.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *